Vous souffrez d'herpès génital ? Vous cherchez de l'aide ?

Alors vous trouverez ici les informations que vous recherchez !

  • Aperçu

    Aperçu

    Qu'est-ce que l'herpès génital ? Que se passe-t-il dans le corps ?

  • Définition

    Définition

    Quelle est la définition de l'herpès génital, et quelle est la différence avec l'herpès labial ?

  • Origines

    Origines

    Comment l'agent pathogène a-t-il pu se former ? Quelles sont les origines en détails ?

  • Symptômes

    Symptômes

    Une éruption est souvent accompagnée d'autres symptômes. Mais lesquels ?

  • Diagnostic et traitement

    Diagnostic et traitement

    Que peut-on faire contre un herpès génital ? Quel est le traitement ?

  • Prévenir

    Prévenir

    Quelles mesures de prévention peuvent être prises afin d'éviter un herpès génital ?

Prontomed® « Herpes Gel » !

À utiliser en cas d’herpès génital

Le Prontomed® Herpes Gel est indiqué dans le traitement externe et physique des boutons d’herpès. Ce dispositif médical favorise la cicatrisation des vésicules liées à l’herpès sur le pénis, le vagin ou l’anus.

    • Gel 100 % minéral
    • Hypoallergénique
    • Efficacité cliniquement prouvée

L’application du gel forme un film protecteur. Le silicate qu’il contient absorbe l’exsudat comme un buvard grâce à son exceptionnelle capacité de liaison. La propagation des germes favorisant les infections est endiguée et le processus de guérison est accéléré. La tolérance dermatologique « élevée » du Prontomed® Herpes-Gel a été reconnue et son efficacité cliniquement prouvée.

Qu’est-ce que l’herpès génital ?

L’herpès génital est l’une des maladies sexuellement transmissibles les plus courantes. L’infection est provoquée par certains virus herpès. Une fois que les virus ont atteint le corps, ils y restent à vie. L’inconvénient est donc que la maladie peut toujours réapparaître. Il existe huit types de virus herpès. L’organisme pathogène responsable de l’herpès génital appartient au groupe des virus herpès simplex (HSV) et se déclenche en général sous la forme d’un virus herpès simplex de type 2 (HSV 2). Le virus herpès simplex 2 est essentiellement transmis par contact sexuel et l’infection arrive généralement lors du premier rapport sexuel du patient.

Signes de l’herpès génital

Dans des cas très rares, le virus responsable de l’herpès génital est le virus herpès simplex de type 1 (HSV 1). Ce type d’herpès atteint généralement le corps dès l’enfance, la plupart du temps à cause d’un contact rapproché avec les parents, des camarades de jeu ou encore les frères et sœurs. Le virus de type 1 se transmet par contact avec une peau ou des gouttelettes infectées. Le virus de type 1 comme le type 2 déclenche l’apparition de boutons sur les lèvres. Lors du premier contact avec le virus, la contagion peut ne comporter aucun symptôme, et la personne concernée ne sait même pas qu’elle est contaminée. Mais il peut également y avoir des symptômes typiques comme pour l’herpès labial. Ils se caractérisent par des brûlures, des démangeaisons et des petits boutons sur les organes génitaux. Ces boutons apparaissent de nouveau après un certain temps. Le virus restant dans le corps, la maladie peut réapparaître à tout moment.
Un système immunitaire solide peut être très utile
Si le patient a un système immunitaire solide et est en bonne santé, l’herpès génital présentera une bonne évolution. Si au contraire le système immunitaire est faible, la maladie peut s’aggraver. Si un traitement est nécessaire, l’utilisation d’antiviraux comme l’Aciclovir est en général très efficace. L’utilisation de ce médicament permettra d’éviter une propagation du virus et favorisera une cicatrisation rapide.

L’organisme pathogène

Les virus herpès appartiennent aux virus ADN qui sont répandus dans le monde, ils sont la cause de nombreuses affections de la peau et des muqueuses et peuvent mener à de graves infections et se répandre sur tout le corps. Une fois que les virus de l’herpès se sont introduits dans le corps, par exemple dans la muqueuse de la bouche ou celle des parties génitales, ils atteignent l’axone (fibre nerveuse) du ganglion correspondant qui sera donc également infecté. Le virus sommeille dans le corps, et peut être réactivé par différents facteurs. Ces facteurs peuvent être un coup de soleil, une blessure, une brûlure, le stress, une tumeur, de la fièvre, un changement hormonal ou une irritation cutanée.

 


 

man_herpes_gel1-e1434623654434Dois-je avoir honte de souffrir d’herpès génital ? Non !

À une époque marquée par la libéralisation sexuelle et la protection contraceptive qui y est liée, des maladies sexuellement transmissibles peuvent toujours apparaître, qui ne sont pas uniquement transmises par le contact sexuel. L’herpès génital peut être transmis par contact avec la peau ou des gouttelettes infectées, et peut donc être transmis même chez des partenaires fidèles qui se protègent. Lorsque le virus herpès simplex a fait une nouvelle victime et que les premiers symptômes d’herpès génital apparaissent, une consultation médicale est nécessaire, car seul un traitement médical peut contenir rapidement la maladie.
Il faut savoir qu’environ 30 % de la population mondiale souffre de cette maladie. Elle est donc si répandue que lors d’une fête réunissant 10 invités, 3 d’entre eux peuvent souffrir d’herpès génital.

Les conséquences de l’herpès génital peuvent être très douloureuses et désagréables si la maladie n’est pas directement traitée. Il ne faut donc pas avoir honte de consulter un médecin, d’autant plus qu’avec les nouvelles méthodes de traitement, les symptômes disparaîtront rapidement. Si vous remarquez une modification de la zone génitale comme une tumeur ou une surinfection, le médecin sera le parfait interlocuteur pour vous aider à lutter contre l’herpès génital.

Une fois que vous avez vaincu l’herpès génital pour la première fois, vous devez malheureusement vous attendre à ce que l’infection revienne, puisque le virus reste dans votre corps à vie. Mais en général, l’on peut partir du principe que seule la première apparition de l’herpès génital est véritablement pénible. Cependant, des facteurs comme le stress, une irritation cutanée, des inflammations, de la fièvre ou un rhume peuvent mener à une réapparition de l’herpès génital sous une forme affaiblie. L’herpès génital fait ainsi partie des maladies chroniques, mais dont on peut éviter une réapparition en adoptant un mode de vie sain et en renforçant son système immunitaire. Chez de nombreux patients, la nouvelle apparition de l’herpès génital n’intervient que quelques années plus tard et ils sont en pleine forme. La durée jusqu’à la prochaine apparition peut ensuite s’allonger avec le temps.

Mais un mode de vie sain n’est pas le seul rempart contre la réapparition de la maladie, car plus l’on vieillit, plus il est rare que l’herpès génital réapparaisse. Les crèmes ou les gels contenant des antiviraux peuvent être très efficaces lors de l’apparition de la maladie, mais certains gels herpès ont une efficacité renforcée contre l’herpès génital. En cas d’aggravation de la maladie, il est possible de lutter contre les symptômes à l’hôpital avec des perfusions, mais les médicaments antiviraux sont également une méthode de traitement très efficace. Homéopathie ou thérapie d’autotransfusion, de plus en plus de nombreux traitements médicaux sont découverts afin de pouvoir mener une vie normale même avec l’herpès génital.frau_intimherpes_ausschnitt1-300x300

Les symptômes de l’herpès génital détectés et le diagnostic posé, il ne faut pas croire pour autant que vous souffrez d’une maladie extraordinaire qui fera de vous un paria. En surfant sur internet vous pourrez trouver de nombreuses informations sur la maladie, et vous vous rendrez ainsi compte que le chiffre de 30 % de la population mondiale n’est vraiment pas surestimé. Vous pouvez maintenant chercher de l’aide sur les très nombreux sites internet consacrés à l’herpès génital. Même s’il ne faut pas pour autant tester tous les remèdes maison présentés sur ces sites, et encore moins sur la zone génitale, il peut être bon malgré tout de remarquer à quel point cette maladie est répandue.

En chattant avec d’autres personnes touchées, l’on se rend compte que l’on peut être contaminé par la maladie très rapidement. Bien qu’il s’agisse d’une modification pathologique de l’état des parties génitales, cela ne signifie pas pour autant que l’on ne devrait pas parler de cette maladie. Que ce soit par les groupes de parole ou les recherches scientifiques, aujourd’hui on peut trouver de nombreux soutiens pour lutter contre l’herpès génital. Grâce aux campagnes mondiales, aujourd’hui tous les couples connaissent l’importance du préservatif et savent qu’une maladie comme l’herpès génital ne n’est pas une catastrophe mais elle signifie simplement qu’il faut veiller à adopter un mode de vie sain et prendre particulièrement soin des parties génitales.

Ce que les clients disent du gel herpès

Vous êtes content, et nous aussi !

Le Prontomed Herpes Gel ne peut bien sûr pas retirer le virus de l'herpès de mon système nerveux, mais il permet de soulager très rapidement les symptômes comme les boutons, les brûlures et les démangeaisons. Je suis ravi !
Ka**** H.
Ka**** H.
Utilisateur
Super ! Après plusieurs consultations chez mon gynécologue, celui-ci n'avait pas de moyen rapide de m'aider, et j'étais à la recherche d'un produit qui permettrait de soulager les inflammations et d'atténuer rapidement les boutons dus à l'herpès. Maintenant je l'ai trouvé.
Ul*** T.
Ul*** T.
Utilisatrice
Je suis totalement satisfaite du gel, je l'ai trouvé sur internet et l'ai commandé immédiatement. Je dois dire qu'il accomplit très bien sa tâche, la cicatrisation était plus rapide, les démangeaisons ont diminué et les brûlures étaient aussi moins extrêmes que d'habitude.
Je***** G.
Je***** G.
Utilisatrice
Je suis satisfaite du Prontomed génital herpès, celui-ci n'est pas agressif pour ma peau sensible, il apaise brûlures et démangeaisons, et accélère le processus de cicatrisation. J'ai recommandé à une amie le Prontomed herpès labial qui employé rapidement dès les premiers symptômes stoppe l'évolution de son herpès. Elle en est très satisfaite, et me demande de lui en prendre lors de mes commandes.
Ré**** M.
Ré**** M.
Utilisatrice
Grâce au Prontomed Herpes Gel j'ai pu reprendre le contrôle sur mon herpès. Lorsqu'il se déclare, j'arrive à le maîtriser rapidement.
Sv** B.
- Utilisateur

Testez le Prontomed Herpes Gel dès aujourd'hui !

Constatez par vous-même !